Vous êtes ici : Accueil > Actualités > TARA : journal de bord n°5

Résultat scientifique

TARA : journal de bord n°5


​Julie Poulain, du CEA-IG, et l’équipage de la goélette TARA ont accosté à l’île de Futuna. Au programme : inventaire de la faune et de la flore marines, puis séquençage.

Publié le 11 janvier 2017
« Nous sommes dans la baie de Nuku, sur l'île de Futuna. L'équipe de plongeurs est partie très tôt en zodiac pour se rendre sur le premier site d'échantillonnage. J'avoue que de les voir partir m'a donnée envie de m'immerger avec eux… Au programme, pour cette plongée et celles qui suivront (il est prévu d'échantillonner 12 sites autour de Futuna, à raison de 2 plongées par jour):  inventorier les poissons, les coraux, les algues, les spongiaires et les échinodermes.

Pour ma part, j'ai déroulé sans accroche ou presque, l'ensemble de mes protocoles, de l'étape d'extraction à l'étape de séquençage. J'attends maintenant de pied ferme les premiers prélèvements. Nous avons discuté hier de nous intéresser à un corail de feu du genre Millepora ou encore à une ophiure. »

A propos la nouvelle mission de TARA : Les récifs coralliens regorgent d’une biodiversité foisonnante encore méconnue des scientifiques. La goélette Tara s’est donné pour nouvelle mission d’enquêter. Cela se fera à plusieurs échelles, du gène à l’écosystème. Comme pour les expéditions précédentes, le CEA-IG se chargera des analyses génomiques.




 Produit d'une pêche à l'île de Futuna. (c) Fondation Tara Expeditions


 (c) Fondation Tara Expeditions

Haut de page