Vous êtes ici : Accueil > Actualités > TARA : journal de bord n°6

Résultat scientifique

TARA : journal de bord n°6


​Pour Julie Poulain, chercheuse au CEA-IG, l’aventure TARA Pacific se termine. Elle passe le flambeau aux bio-informaticiens du Genoscope.

Publié le 17 janvier 2017

​« Ma mission sur Tara a pris fin. Je suis rentrée avec de belles images et des souvenirs de cette aventure plein la tête, et dans mes valises, un disque dur rempli de données de séquençage Nanopore.

Le bilan de ce séquençage in situ à bord de Tara a été plutôt positif. J'ai pu dérouler l'ensemble des étapes, après quelques ajustements de protocoles de dernière minute, et atteindre les objectifs que nous nous étions fixés, c'est à dire collecter, extraire l'ADN, séquencer, analyser et transférer quelques données au Genoscope.  J'ai travaillé sur différents types d'organismes : poisson, corail, éponge et ophiure. L'analyse des séquences en direct nous a permis à quelques reprises de lever le doute sur l'assignation taxonomique supposée par les experts.

Maintenant, c'est au tour des bio-informaticiens du Genoscope de faire parler de manière plus approfondie ces jeux de données. Nous pensons déjà à la mise en place d'une deuxième expérience Nanopore pour la suite de l'expédition. »


A propos la nouvelle mission de TARA : Les récifs coralliens regorgent d’une biodiversité foisonnante encore méconnue des scientifiques. La goélette Tara s’est donné pour nouvelle mission d’enquêter. Cela se fera à plusieurs échelles, du gène à l’écosystème. Comme pour les expéditions précédentes, le CEA-IG se chargera des analyses génomiques.


 

 Au Genoscope, à Evry, Julie Poulain remet le disque dur des données  collectées sur Tara au bio-informaticien Stefan Engelen (c) Genoscope, CEA

Haut de page